shadow
Championne du Monde
et Championne de France 2013

Tir sur cibles 3D
Catégorie Arc Droit

12 Octobre 2013, nous sommes à Sassari en Italie, c'est là qu'une nouvelle fois, Sophie confirme son exceptionnel talent en remportant son titre le plus prestigieux ; 1ère Championne du Monde 3DI, catégorie "Arc droit".

Plusieurs jours de compétition, des centaines de décoches, pression, doutes, une telle épreuve n'est pas de tout repos !
Dés le début, quelques inquiétudes lui ont vraiment pesé lors des éliminatoires. Le stress, la vue des copains éliminés au fur et à mesure de la compétition…

Ses difficultés à gérer les appréhensions des sélectives, se sont vite changées en volonté, une certaine envie de se surpasser pour trouver la force nécessaire et se prouver que malgré les complications et les obstacles qui s'accumulent on peut y arriver :

"J'avais aussi un peu la rage de gagner, peut être principalement pour Encarna ma copine, qui a été fortement perturbée lors du 2ème contrôle de son arc par des chicaneries à propos des poils de son tapis de repose flèche, qu'elle à dû enlever en les grattant avec un couteau…"

"Mais malgré tout, j'ai bien apprécié la très bonne organisation de cette manifestation, en particulier les horaires qui ont été bien respectés, ce qui a permis aux archers de garder le rythme et ne pas être tracassés ou déconcentrés par des problèmes de retard."

Puis, au terme de cette longue et lourde expérience, c'est en fait la hargne et la passion qui l'ont le plus portée durant la finale :

"Même si le parcours de cette finale me paraissait de plus en plus difficile, je me sentais vraiment là pour tirer de belles flèches et me faire plaisir."

Il n'existe pas de marche plus haute que celle que vient de gravir Sophie. Il n'est pourtant pas là question de "don divin" ou de "super-pouvoir", pour y accéder, elle a dû encore évoluer et se préparer en renforçant ses capacités par beaucoup d'entrainement pour affiner sa technique.

"Je me suis beaucoup, beaucoup entrainée et investie, en moyenne 5 jours par semaine. J'ai la chance d'avoir un petit terrain d'entrainement chez moi, ce qui est formidablement pratique ! Il m'a permis d'être souvent sur le pas de tir. Je tiens aussi à dire que mon Rapace m'a tellement aidé, par sa performance et surtout par son confort qui m'a permis de faire du volume durant mes séances entrainement."

"Il y a un autre point tout aussi important, ma famille et mes amis qui m'ont assuré un bon soutien, leur présence m'a bien aidé. Mon mari, mon fils et une vingtaine de supporters de l'équipe m'ont accompagnée en Sardaigne, je les en remercie tous."

Si l'on considère qu'une victoire au championnat du Monde est un aboutissement, peut-on avoir d'autre projets après ça ? d'autres objectifs ?

"J'avais bien dit qu'après j'arrêterai, mais le virus est là et je crois bien que je vais tout faire pour partir en Estonie."

Un très grand merci à toi Sophie pour ce témoignage et on espère tous que tu le garderas encore bien longtemps… ce virus !!

Jean-Paul GUY


Catégories